21 mai 2015

Vernon Subutex de Virginie Despentes

  "Les femmes aiment les garçons qui aiment le rock, c'est juste assez sale pour les affoler, tout en s'accordant assez bien avec le confort bourgeois." Le dernier roman de Despentes déménage, il possède l'énergie du désespoir pour dire le temps qui passe, la nostalgie de la jeunesse perdue. Il est aussi terriblement, férocement drôle pour alpinguer les médiocres de tout bord ou tout simplement moi et vous, ceux qui s'arrangent avec la vie comme ils peuvent, ceux qui ont retourné leur veste ou viré leur cutie, ceux qui ont... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 22:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2015

Soumission de Michel Houellebecq

  Seule la littérature peut vous permettre d'entrer en contact avec l'esprit d'un mort, de manière plus directe, plus complète et plus profonde que ne le ferait même la conversation avec un ami -aussi profonde, aussi durable que soit une amitié, jamais on ne se livre, dans une conversation, aussi complètement qu'on ne le fait devant une feuille vide, s'adressant à un destinataire inconnu.  La plupart des gens ont parlé, parlent et parleront des livres de Michel Houellebecq sans les avoir lus. Parce que cela fait mode,... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2015

L'Amant de Lady Chatterley de D. H Lawrence

  Sortons un peu de la littérature contemporaine, de tous ces romans qui ne cessent d'envahir les tables des librairies tant et si bien que je me sens parfois un peu submergée, en panique, perdue et hagarde au  rayon des romans contemporains. Que choisir, que lire? Pourquoi ceci plutôt que cela? Prenons du recul, respirons ....retour début vingtième siècle, entre les deux guerres, en pleine Angleterre puritaine.  L'amant de Lady Chatterley est un chef-d'oeuvre, n'y allons pas par quatre chemins, un de ces livres... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2015

Seuls de Laurent Mauvignier

      "Il se disait que lui, Tony, il aurait voulu savoir comment on fait pour aimer les autres sans qu'aimer les autres ce soit d'abord penser à soi". Terrible. Le texte le plus définitif, magistral, poignant que j'ai jamais lu pour dire le désir inextinguible, l'amour non partagé et donc inavouable. L'histoire d'une passion folle, jusqu'au boutiste, celle qu'éprouve Tony pour Pauline. Mais Pauline ne voit en Tony qu'un copain de toujours, le compagnon de sa vie d'étudiante, un ami, un frère, un confident. Celui... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 janvier 2015

Peine perdue de Olivier Adam

Livre à mi-chemin entre le recueil de nouvelles et le roman, Peine perdue suit une pleïade de personnages - 22 exactement - rassemblés autour d'une intrigue commune : le tabassage d'Antoine, jeune homme un peu paumé qui travaille dans un camping, retrouvé devant l'hopital en piteux état. Chaque chapitre se focalise ainsi sur un personnage de près ou de loin impliqué dans cette affaire, pour donner au final une radiographie éclatée d'une communauté resserrée, rassemblée dans une petite station touristique près de Marseille, qui... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2015

Joseph de Marie-Hélène Lafon

Sous la bannière de Gustave Flaubert, dont elle connait par coeur des passages d'Un coeur simple, Marie-Hélène Lafon centre son dernier récit autour de Joseph, un  ouvrier agricole du Cantal, région où se déroule la plupart de ses livres. Une existence "simple", fataliste, mutique, se déroule et se dévoile peu à peu au fil du livre, une vie faite de travail, rythmée par les soins donnés aux vaches et les travaux des champs, travaillée aussi souterrainement par des drames. Une existence faite de solitude aussi, en marge, sans... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2014

L'écrivain national de Serge Joncour

  Un plaisir ce livre, un petit bijou de drôlerie et de sensibilité qui s'avale d'une traite. Un écrivain invité en résidence dans une petite ville du Morvan voit son séjour bouleversé par Dora, une jeune femme dont il a croisé le regard sombre et inquiet sur une photo du journal local et qui l'a immédiatement fasciné. Comme elle est empêtrée dans une affaire louche, la disparition d'un vieux maraîcher du coin, notre auteur au grand coeur, jouant les apprentis détectives, va se retrouver embarqué dans une aventure qui le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2014

Pas pleurer de Lydie Salvayre

  Bien contente que Lydie Salvayre ait reçu le Goncourt. Chouette. Car elle n'a pas attendu d'avoir ce prix pour publier tout un tas de beaux textes percutants, où sa plume incisive mêle humour noir et révolte sourde pour mieux mettre au jour les turpitudes de l'âme humaine ou l'inanité de la comédie sociale.Avec Pas pleurer l'auteur attaque pour la première fois de front son histoire familiale, donnant la parole à sa mère Montse, qui se replonge dans l'été de ses quinze ans, durant les plus beaux jours de la république... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2014

Retour à Béziers de Didier Daeninckx

Zemmour est venu récemment se pavaner à Béziers, dans l'Hérault, ville FN dirigée par Ménard, et il a fait, paraît-il salle comble pour vendre son torchon. OK. Il a même vendu beaucoup, beaucoup de ce torchon...sous la bénédicition de la libraire de la ville, et pour le bonheur de son porte-monnaie, soit dit en passant....Je ne sais si Daeninckx rassemblera autant de monde quand il viendra dans le coin. Mais au moins je suis sûre qu'il aura une parole digne et intelligente. Retour à Béziers est un hommage discret à Retour à... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2014

Autour du monde de Laurent Mauvignier

      Avec Dans la foule, Laurent Mauvignier réunissait plusieurs personnages pris dans la tourmente d'un fait divers tragique, lors d'un match de football au Heysel. Il élargit  la focale dans Autour du monde puisque le stade devient la planète entière où des personnages, qui eux ne croiseront quasi jamais, ou en tout cas sans le savoir, vivent chacun leur histoire particulière. Un trait d'union cependant entre ces différentes moments de vie, une unité temporelle : toutes ces histoires se déroulent le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :