23 novembre 2016

Chanson douce de Leila Slimani

Je vais essayer d'oublier mes griefs contre Gallimard qui a coupé l'herbe sous le pied de Stock, et surtout sous celui de Luc Lang qui méritait à mon humble avis mille fois plus le Goncourt que Leïla Slimani. Non que Chanson douce soit un mauvais roman, non, il est plutôt réussi dans son genre, mais bon, Au commencement du septième jour, bon sang, c'est autre chose, un autre souffle, un autre travail sur la langue. Passons....La folie ordinaire, juste là, tapie à nos portes, dans nos appartements douillets, tel est le thème de... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2016

Continuer de Laurent Mauvignier

    Parce qu'il voudrait leur dire comment il a déjà rêvé qu'il les tuait, ses parents, qu'un jour il leur collait à l'un et à l'autre une balle dans le front (...) Ce qui était important, en revanche, c'était d'entendre la déflagration dans son cerveau, , de voir leurs corps inertes, de les voir pétrifiés dans une pose ridicule et tellement surprise, incrédule, scandalisée aussi, une pose où dans les yeux ils auraient le temps de dire quelque chose d'aussi con qu'un oh et de s'effondrer en laissant le silence gagner au... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2016

La cheffe, roman d'une cuisinière de Marie N'Diaye

On entre dans ce roman, et paf on est prise au piège, comme envoûtée. Charmée au sens étymologique du terme par  la prose si singulière de Marie N'Diaye, qui, au fil de courts paragraphes extrêmement précis et travaillés, déroule l'existence de Gabrielle, une cuisinière partie de rien et qui devient peu à peu, à force d'exigence, de passion et de foi en son art, une Cheffe renommée. Le tout est raconté du point de vue d'un cuisinier fervent admirateur de sa Cheffe, amoureux transi, peut-être pas très objectif qu'en... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :