06 juin 2014

Le chagrin de Lionel Duroy

    Je n'ai pas lu Priez pour nous, le premier récit autobiographique de Lionel Duroy, texte qui a occasionné une rupture radicale avec toute sa famille : son père, ses 10 frères et soeurs et bien sûr sa mère, figure centrale, le sujet et la cible du récit. J'aurais peut-être dû, car Le chagrin revient longuement sur ces années d'enfance marquées par le chagrin, sur la relation difficile et conflictuelle entre l'auteur et sa mère, sur la figure à la fois courageuse et pathétique du père, ainsi que sur les circonstances... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 juin 2014

Remise de peine de Patrick Modiano

  Immergez-vous dans une période ciblée et circonscrite de votre enfance, faites un effort pour en faire ressurgir les détails, les sensations, l'atmosphère... puis écrivez. Surtout restez dans la simplicité, dans un certain factuel, oubliez l'esbrouffe, le sensationnel, le joli. Il faut que cela sonne juste et évident, que cela rende le point de vue de l'enfant qui observe les adultes, qui s'interroge sans comprendre... Et au détour d'une phrase, d'un paragraphe, comme si ne rien n'était, balancez ce qui bouleverse et laisse... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2014

J'ai trop peur de David Lescot

  Une pièce de théâtre sur les enfants et qui fait parler des enfants, rien de plus casse-pipe. L'exercice est difficile, il faut que ça sonne juste et vrai. Il faut que ça résonne. Et c'est le cas avec J'ai trop peur, le texte plait aux gosses, ils en raffolent, et ravit les grands. En évoquant la peur de la rentrée en sixième, ce grand écart entre l'école et le collège, ce rite de passage qui ouvre la porte vers l'adolescence, Lescot nous parle aussi de toutes nos peurs, de celles qui s'enracinent dans la terreur de... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2014

Le garçon incassable de Florence Seyvos

          Très beau livre, bouleversant dans sa simplicité pudique, qui entrelace le destin de l’acteur Buster Keaton et celui du demi-frère de l’auteur, Henri, handicapé de naissance. Le rapport entre les deux personnages peut surprendre et pourtant… un fil ténu mais solide relie ces deux êtres, unis par une solidité à toute épreuve malgré leur apparente fragilité, par une forte résistance physique et morale face aux difficultés de la vie. Keaton et Henri ont aussi en commun un père à la fois... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2014

Regarde les lumières mon amour de Annie Ernaux

  Durant un an Annie Ernaux a tenu le journal de ses visites au gigantesque hypermarché Auchan des Trois-Fontaines à Cergy-Pontoise. L’auteur, accusé bien à tort de nombrilisme par ceux qui ne comprennent rien à son oeuvre, possède un réel talent de sociologue, elle l’a déjà prouvé dans Journal du dehors, où elle observe, dans le métro, dans la rue, les gens qu’elle croise en ville. Mais ce regard n’est pas froid, au contraire, il permet toujours un aller-retour entre l’autre et soi,  entre ces vies croisées et sa propre... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2014

Standart de Nina Bouraoui

      Roman du vide et de l'ennui, Standart explore l'absurdité d'une certaine condition contemporaine, la solitude de l'individu urbain, l'inhumanité du monde de l'entreprise ainsi que la misère sexuelle et affective de l'homme moderne... des thèmes magnifiquement abordés par Houellebecq dans les poèmes du Sens du combat ou encore dans L'extension du domaine de la lutte. Le « standart » en question, dans ce roman, c'est Bruno, breton de trente-cinq ans vivant en banlieue, employé dans une usine de... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2014

Pays perdu de Pierre Jourde

    Avec Pays perdu, Pierre Jourde s'attaque à un exercice fort périlleux...  Le temps de l'enterrement de Lucie, la fille de son ami François, le narrateur revient avec son frère dans le village du Cantal d'où est originaire son père, et où il possède une ferme familiale. C'est l'occasion de revenir sur ses origines, sur le secret de la naissance de son père, de rendre compte de la beauté sublime de ce coin paumé du massif central, de s'approcher par l'écriture de l'âme de ses habitants, de faire... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2014

Mudwoman de Joyce Carol Oates

  A 75 ans, Joyce Carol Oates m'épate par son énergie d'écrivain, sa vitalité. Né, dit-elle, d'une image fondatrice et hallucinante surgie d'un rêve, Mudwoman est un roman sauvage, passionnant, violent, haletant. On y suit Meredith Ruth Neukirchen, présidente d'une université renommée, professeur de philosophie reconnue, durant environ une année, de Octobre 2002 à Aout 2003... Une année où peu à peu, son passé est dévoilé et la rattrape, Merry redevenant ou retrouvant alors Mudgirl, "la fille de la boue", celle que sa mère, à... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 février 2014

La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon

N'allez pas chercher avec ce livre une biographie circonstanciée de la célèbre gymnaste surdouée, celle que je regardais, gamine médusée, à la TV en noir et blanc durant les JO de Montréal en 1976... Non ce récit est tout autre chose, une variation très personnelle autour de Nina Comaneci, mais aussi une tentative pour saisir ce qu'elle a incarné aux yeux du monde et ce qu'elle a représenté pour la Roumanie de Caucescu qui s'en est servi comme image de marque à l'Ouest. Nina Comaneci c'est d'abord un petit prodige dans son... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 février 2014

Esprit d'hiver de Laura Kasischke

        Un huis-clos spatial et temporel, l'hiver, le jour de noël : Holly et Tatiana, la mère et sa fille adoptive de 14 ans, passent cette journée particulière ensemble, personne ne viendra les voir, les invités sont bloqués par la tempête de neige. Le début de ce roman est bluffant, vraiment réussi. Dès les premières pages nous voici plongés dans les pensées mouvantes de Holly qui se réveille tard en éprouvant une angoisse sourde, insupportable : "Il y a avait, elle le sentait, quelque chose de bouché dans... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :