05 août 2014

Un bébé d'or pur de Margaret Drabble

Les années soixante à Londres... Les années du swinging London, de Soho, et de la mini-jupe ... Jess, jeune étudiante en anthropologie, élève seule sa fille Anna, une enfant différente, incapable de suivre une scolarité normale, une enfant que l'on dit en choisissant avec tact ses mots "à besoins spécifiques", "avec un retard mental" ou encore "souffrant de troubles d'apprentissage". En empruntant à un poème de Sylvia Plath l'expression "un bébé d'or pur" pour parler d' Anna, l'auteur prend un virage à 180 degrés pour célébrer la... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 16:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 juin 2014

La chambre bleue de Simenon

  Un roman sans prétention à première vue, comme Simenon en a aligné à la douzaine. Une banale  histoire d'adultère qui finit mal, par l'assassinat de l'épouse légitime. Et pourtant... contrairement à l'adaptation au cinéma de Almaric qui m'a fort ennuyée ce récit distille un charme indéfinissable, dû sans doute à l'ancrage dans la société des années cinquantes. En voulant transposer l'histoire de nos jours, Almaric laisse de côté l'atmosphère vieille France, désuète et confinée du roman, ambiance qui fait tout un des... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juin 2014

La première pierre de Pierre Jourde

    "Tu es le pestiféré, le salaud, le méchant que même les petits enfants ne saluent pas, celui qui à présent assume commodément la responsabilité des douleurs et des deuils" Pierre Jourde interroge dans ce livre le pouvoir de la littérature, son action concrète sur le réel et sur la vie des hommes. Comment un texte peut-il séparer des amis, en faire des étrangers et pire des ennemis, comment engendre-t-il la violence et l'incompréhension? La première pierre est né du besoin de répondre à ces questions et de revenir... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juin 2014

Le chagrin de Lionel Duroy

    Je n'ai pas lu Priez pour nous, le premier récit autobiographique de Lionel Duroy, texte qui a occasionné une rupture radicale avec toute sa famille : son père, ses 10 frères et soeurs et bien sûr sa mère, figure centrale, le sujet et la cible du récit. J'aurais peut-être dû, car Le chagrin revient longuement sur ces années d'enfance marquées par le chagrin, sur la relation difficile et conflictuelle entre l'auteur et sa mère, sur la figure à la fois courageuse et pathétique du père, ainsi que sur les circonstances... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juin 2014

Remise de peine de Patrick Modiano

  Immergez-vous dans une période ciblée et circonscrite de votre enfance, faites un effort pour en faire ressurgir les détails, les sensations, l'atmosphère... puis écrivez. Surtout restez dans la simplicité, dans un certain factuel, oubliez l'esbrouffe, le sensationnel, le joli. Il faut que cela sonne juste et évident, que cela rende le point de vue de l'enfant qui observe les adultes, qui s'interroge sans comprendre... Et au détour d'une phrase, d'un paragraphe, comme si ne rien n'était, balancez ce qui bouleverse et laisse... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2014

J'ai trop peur de David Lescot

  Une pièce de théâtre sur les enfants et qui fait parler des enfants, rien de plus casse-pipe. L'exercice est difficile, il faut que ça sonne juste et vrai. Il faut que ça résonne. Et c'est le cas avec J'ai trop peur, le texte plait aux gosses, ils en raffolent, et ravit les grands. En évoquant la peur de la rentrée en sixième, ce grand écart entre l'école et le collège, ce rite de passage qui ouvre la porte vers l'adolescence, Lescot nous parle aussi de toutes nos peurs, de celles qui s'enracinent dans la terreur de... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 mai 2014

Le garçon incassable de Florence Seyvos

          Très beau livre, bouleversant dans sa simplicité pudique, qui entrelace le destin de l’acteur Buster Keaton et celui du demi-frère de l’auteur, Henri, handicapé de naissance. Le rapport entre les deux personnages peut surprendre et pourtant… un fil ténu mais solide relie ces deux êtres, unis par une solidité à toute épreuve malgré leur apparente fragilité, par une forte résistance physique et morale face aux difficultés de la vie. Keaton et Henri ont aussi en commun un père à la fois... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2014

Regarde les lumières mon amour de Annie Ernaux

  Durant un an Annie Ernaux a tenu le journal de ses visites au gigantesque hypermarché Auchan des Trois-Fontaines à Cergy-Pontoise. L’auteur, accusé bien à tort de nombrilisme par ceux qui ne comprennent rien à son oeuvre, possède un réel talent de sociologue, elle l’a déjà prouvé dans Journal du dehors, où elle observe, dans le métro, dans la rue, les gens qu’elle croise en ville. Mais ce regard n’est pas froid, au contraire, il permet toujours un aller-retour entre l’autre et soi,  entre ces vies croisées et sa propre... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2014

Standart de Nina Bouraoui

      Roman du vide et de l'ennui, Standart explore l'absurdité d'une certaine condition contemporaine, la solitude de l'individu urbain, l'inhumanité du monde de l'entreprise ainsi que la misère sexuelle et affective de l'homme moderne... des thèmes magnifiquement abordés par Houellebecq dans les poèmes du Sens du combat ou encore dans L'extension du domaine de la lutte. Le « standart » en question, dans ce roman, c'est Bruno, breton de trente-cinq ans vivant en banlieue, employé dans une usine de... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2014

Pays perdu de Pierre Jourde

    Avec Pays perdu, Pierre Jourde s'attaque à un exercice fort périlleux...  Le temps de l'enterrement de Lucie, la fille de son ami François, le narrateur revient avec son frère dans le village du Cantal d'où est originaire son père, et où il possède une ferme familiale. C'est l'occasion de revenir sur ses origines, sur le secret de la naissance de son père, de rendre compte de la beauté sublime de ce coin paumé du massif central, de s'approcher par l'écriture de l'âme de ses habitants, de faire... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :