24 février 2016

Eva de Simon Liberati

Eva ou de la difficulté d'aimer ET  d'écrire.A sa sortie en septembre 2015, voir sur toutes les couvertures de magazines le couple Eva Ionesco et Simon Liberati prendre la pause comme dans une publicité people pour de The Kooples me décourageait à l'avance d'ouvrir le bouquin. Cela me semblait déplacé, prétentieux, et très kitsch. Pour vendre un livre faut-il vendre aussi son image et jouer les acteurs glamour?  Ceci dit la photo noir et blanc de la jeune Eva en couverture du roman est vraiment belle et illustre à merveille... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2016

Nous ne voyageons pas pour le plaisir de voyager, que je sache; nous sommes cons, mais pas à ce point. Mercier et Camier, Beckett
Posté par flopaulhac à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2016

La cache de Christophe Boltanski

  Un cluedo revisité dans l'appartement de la famille Boltanski.   Dans chaque partie de la maison, je convoque un ou plusieurs personnages, je vérifie les alibis de chacun, j'émets une hypothèse et je me rapproche un peu plus de la vérité. Si la victime est la même que dans le cluedo, l'intrigue change. Je ne suis pas en présence d'un meurtre, mais d'une disparition.  La question à laquelle je dois répondre est la suivante : où est caché le docteur Lenoir? Dans ce roman familial, Christophe Boltanski rend hommage... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2016

  Ce qui remplit le temps, c'est vraiment de le perdre.Marguerite Duras    Mon passe-temps favori c'est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contretemps.Françoise Sagan          
Posté par flopaulhac à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2016

Un amour impossible de Christine Angot

  On reproche à Christine Angot de raconter toujours la même chose, l'inceste serait son fond de commerce. Et alors? Oui l'inceste entre elle et son père est le sujet récurrent et fondateur de ses livres, mais des textes très différents les uns des autres se déploient à partir de cet évènement traumatique, selon l'écriture choisie, les choix narratifs, le point de vue, ou le traitement du temps. Dans Une semaine de vacances, l'inceste s'imposait au lecteur de manière crue et visuelle, dans ses détails concrets les plus... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 19:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 janvier 2016

Evariste de François-Henri Désérable.

  L'éloge vibrant d'un jeune génie des maths, une démonstration littéraire brillante. Jamais je n'aurais lu Evariste si je n'avais pas pioché ce livre dans une sélection pour un prix littéraire lycéen intitulé, ça ne s'invente pas c'est de Ionesco, "La racine des mots est-elle carrée?". Mais les lectures imposées ont parfois du bon, et bonne pioche, ce récit romancé de la vie d'Evariste Galois, jeune mathématicien génial mort  à 21 ans dans un duel en 1832, est un enchantement. Romantique, comme l'époque où a vécu le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2015

Titus n'aimait pas Bérénice de Nathalie Azoulai

  Jean a le sentiment d'entrer dans un pays où les guerres, les batailles, la construction des ports ne sont rien à côté d'une femme qui pleure. Et soudain cette tristesse lui paraît aussi fondamentale que la naissance ou la mort. On croit lire un roman sur la désillusion amoureuse, sur le chagrin de le maitresse délaissée, larguée par celui qui choisit sa famille, ses enfants, sa femme. Histoire éternelle. Le gars retrouve la raison, au diable la passion, pragmatique le gars. On attend des réponses, des solutions... comment... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 décembre 2015

Ligne & Fils : Trilogie des rives, I d'Emmanuelle Pagano

Je crois que dans cette famille, ma famille, l'amour ne prenait pas les bons chemins, il ne suivait pas le courant. Il ne s'exprimait pas, il ne se disait pas, parfois même il se contredisait. Coup de foudre pour ce livre, véritable coup de cœur qui me donne envie de me plonger dans les textes précédents d'Emmanuelle Pagano. Tout part du thème oh combien viscéral et sensible de la maternité, d'un lien empêché entre une mère et son fils, une mère hantée par la culpabilité d'avoir laisser mourir de peu son bébé de déshydratation....... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2015

La septième fonction du langage de Laurent Binet

Roman ingénieux et brillant , La septième fonction du langage rebondit sur  la mort de Roland Barthes, renversé par une camionnette en 1980, à la manière d'une énigme policière. Le fameux intellectuel français est-il mort en emportant dans la tombe un secret d'importance, un secret révolutionnant les théories du langage que Seatle et Austin ont développées à la suite de Jakobson? Et ce secret serait-il en possession d'autres personnes qui se le disputent, prêtes à tout, même au meurtre, pour s'en emparer à jamais?Pour résoudre... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2015

Mustang de Deniz Gamze Ergüven, 2015

  Ce film insuffle une énergie communicative, énergie portée tout entière par ses personnages féminins, cinq jeunes soeurs turques belles et rebelles, chevaux indomptés que la famille, le poids de la morale et de la bêtise religieuse tentent de brimer. Soudainement cloitrées par leur oncle Erol et leur grand-mère dans la demeure familiale pour avoir folâtré innocemment avec des garçons au bord de la mer, ces cinq soeurs voient leur vie bouleversée. Il faut protéger leur réputation, on ne rigole pas avec la religion et le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :