28 décembre 2015

Titus n'aimait pas Bérénice de Nathalie Azoulai

  Jean a le sentiment d'entrer dans un pays où les guerres, les batailles, la construction des ports ne sont rien à côté d'une femme qui pleure. Et soudain cette tristesse lui paraît aussi fondamentale que la naissance ou la mort. On croit lire un roman sur la désillusion amoureuse, sur le chagrin de le maitresse délaissée, larguée par celui qui choisit sa famille, ses enfants, sa femme. Histoire éternelle. Le gars retrouve la raison, au diable la passion, pragmatique le gars. On attend des réponses, des solutions... comment... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2015

Ligne & Fils : Trilogie des rives, I d'Emmanuelle Pagano

Je crois que dans cette famille, ma famille, l'amour ne prenait pas les bons chemins, il ne suivait pas le courant. Il ne s'exprimait pas, il ne se disait pas, parfois même il se contredisait. Coup de foudre pour ce livre, véritable coup de cœur qui me donne envie de me plonger dans les textes précédents d'Emmanuelle Pagano. Tout part du thème oh combien viscéral et sensible de la maternité, d'un lien empêché entre une mère et son fils, une mère hantée par la culpabilité d'avoir laisser mourir de peu son bébé de déshydratation....... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2015

La septième fonction du langage de Laurent Binet

Roman ingénieux et brillant , La septième fonction du langage rebondit sur  la mort de Roland Barthes, renversé par une camionnette en 1980, à la manière d'une énigme policière. Le fameux intellectuel français est-il mort en emportant dans la tombe un secret d'importance, un secret révolutionnant les théories du langage que Seatle et Austin ont développées à la suite de Jakobson? Et ce secret serait-il en possession d'autres personnes qui se le disputent, prêtes à tout, même au meurtre, pour s'en emparer à jamais?Pour résoudre... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2015

Mustang de Deniz Gamze Ergüven, 2015

  Ce film insuffle une énergie communicative, énergie portée tout entière par ses personnages féminins, cinq jeunes soeurs turques belles et rebelles, chevaux indomptés que la famille, le poids de la morale et de la bêtise religieuse tentent de brimer. Soudainement cloitrées par leur oncle Erol et leur grand-mère dans la demeure familiale pour avoir folâtré innocemment avec des garçons au bord de la mer, ces cinq soeurs voient leur vie bouleversée. Il faut protéger leur réputation, on ne rigole pas avec la religion et le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2015

La fille de mon meilleur ami de Yves Ravey

Je ne connaissais pas les livres de Yves Ravey et j'ai découvert avec ce texte un objet bien singulier. Une écriture, comment dire, blanche, neutre, pleine de silences en tout cas, modianesque certains diront, l'essentiel est dans le non-dit et les interstices. De l'humour aussi dans le truc, un humour désabusé et pince sans rire qui fait penser à Tanguy Viel, édité aussi chez Minuit. Le tout tient à la fois du polar, du récit psychologique, du roman d'atmosphère... L'amour et le désir ont aussi aussi leur place là-dedans, et pas la... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2015

Ca aussi ça passera de Milena Busquets

Hommage à la mère disparue, ode à la vie et à l'amour, ce roman espagnol m'a vraiment murmuré à l'oreille. Ca commence par des propos un peu superficiels sur le temps qui passe, on se demande où l'auteur veut nous mener, et sur quel pied danser, et peu à peu un ton, une ambiance à la fois douloureuse mais aussi excitante se met en place, on tombe sous le charme. Blanca, 40 ans, enterre sa mère... Préparons-nous tous à ça, le temps viendra. La douleur est immense, le temps du deuil peut commencer. Epuisée, elle décide de rejoindre la... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2015

L'amour est très surestimé de Brigitte Giraud

    Un recueil de onze nouvelles reliées par la thématique la plus rabattue et pourtant la plus essentielle du monde, l'amour. Ou plutôt la fin de l'amour. On passe du désamour au deuil, de la fin d'une long vie passée côte à côte à la déception d'une rencontre d'un soir. Deux de ces textes sont franchement bouleversants, à pleurer. La première c'est L'été de l'attente, nouvelle qui tente de dire la stupeur de celle qui apprend la mort de Marie Trintignant, cognée par Bertrand Cantat, dans une chambre... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 16:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
04 août 2015

La fille du train de Paula Hawkins

  Une fois n'est pas coutume, une chronique de polar, mais un polar conseillé par mon libraire préféré. Je boude plutôt ce genre c'est vrai, allez savoir pourquoi, de vagues à-priori de littéraire vaguement snob?,  non plutôt un manque d'habitude et de culture en la matière, il est vrai que je vais rarement fouiner dans les rayons noirs des librairies. Bref, ce livre m'a bel et bien cueillie du début à la fin. Pas par son écriture, simplement rapide et efficace. Pas non plus par sa narration, il y a c'est vrai... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juillet 2015

Vernon Subutex 2 de Virginie Despentes

Un jour on pensera à ce Paris cosmopolite du début du troisième millénaire comme à une Babylone insensée, et on aura du mal é se représenter autant de gens ayant réussi à vivre ensemble dans une paix bien réelle. Des geeks barbus, des pédés d'extrême droite, des Juifs dealers, des bombasses khâgneuses, des Américains bohèmes et des toxicos réactionnaires...Toutes les articulations possibles et elle fait partie de cette mosaïque. Complètement addictif, comme une très bonne série. Absolument jouissif, comme une nuit d'éclate. Le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2015

Eden Utopie de Fabrice Humbert

Récit familial, pudique et épuré, parfois factuel, sans pathos, Eden Utopie se lit toutefois d'un trait. La mort de la grand-mère, Madeleine,  inaugure le besoin d'écrire ce récit, déclenche la remontée dans le temps, et clôt le livre, avec un très beau chapitre qui rend hommage à cette femme par petites touches. Fabrice Humbert remonte à l'après-guerre pour suivre le destin de deux familles sur trois générations, deux familles étroitement liées puisqu'il s'agit de celle de Madeleine et de  Sarah, deux cousines qui... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :