12 août 2016

Grossir le ciel de Franck Bouysse

Le ciel d'hiver comme seul échappatoire    Il était persuadé que tout ce que devait faire un homme, c'était son travail, et que les buts fixés et l'occupation générée pour les atteindre étaient comme des sémaphores suffisant à éclairer la vie d'un paysan, et que toutes les interférences n'étaient que des parasites inutiles dont il était vital de se libérer au plus vite. Gus savait pertinemment que réfléchir à sa condition n'était pas une bonne idée. Son coeur se gonflait d'un sentiment qu'il ne pouvait nommer, quelque... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 juillet 2016

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

  Alors Mathilde Blanc aura l'idée de m'écrire. elle me dira c'est l'histoire d'Aincourt , des milliers de gens comme mon père ont vécu cette histoire, des gens comme nous. Je lui dirai c'est une histoire d'amour. Après le sidérant et magnifique Kinderzimmer, Valentine Goby était attendue au tournant... J'avais hâte de découvrir le sujet de son prochain roman, et un peu peur pour elle. Allait-elle rebondir après Kinderzimmer, se renouveler et me surprendre tout en me touchant toujours autant? Quelle histoire, quelle vie, quel... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 22:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2016

L'amie prodigieuse de Elena Ferrante

  De la force de l'amitié ou comment celle-ci peut influencer un destin. Encore un roman sur la force de l'amitié entre deux femmes, mais autre lieu et autre époque, Naples, les années 50, milieu populaire. Comme des milliers de lecteurs, car ce livre est un best-seller, j'ai été immédiatement captivée par L'amie prodigieuse, cueillie d'entrée par ....quoi d'ailleurs? A quoi est due la fascination qu'exerce ce roman, il est finalement difficile de répondre à cette question. Je dirais tout d'abord à la formidable... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2016

Je voudrais...

(...) Je voudrais à coups d'alène rouvrir la cicatrice d'enfanceEntre tes yeux de résineA coups de lents baisersTe relancerA l'aide d'une parole vraieOubliée des moissons où nous aimions mentirPar goût des féesJe voudrais d'un anneau sigillaire ou saturnienLaisser l'empreinte de mon coeur noirAu bas de ta pageA tes pieds La clé des champsQui surligne le vide avec un coeur fluo? Fabrice Melquiot
Posté par flopaulhac à 14:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2016

La femme d'en haut de Claire Messud

La femme d'en Haut ou les dangers de la vie par procuration. Roman très tendu et qui pourtant prend le temps d'installer sur la longueur un climat dérangeant et un peu malsain, La femme d'en haut aborde des sujets existentiels essentiels : la solitude et le sentiment de vacuité, l'impression de s'être trompé de vie. Cette Femme d'en haut c'est Nora, elle vit sur la côte est des Etats-Unis,  institutrice, la quarantaine, célibataire, elle mène une existence routinière, invisible et solitaire, une femme... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2016

Etre ici est une splendeur. Vie de Paula M. Becker de Marie Darrieussecq.

Paula M. Becker :  Peindre comme on vit, vivre comme on peint.   Voici le livre d'une femme écrivain sur une femme peintre, né d'un rencontre entre un tableau donnant à voir une femme qui allaite et une mère, hommage aussi d'une artiste à une autre artiste. Littérature de femmes pour les femmes? Oui, je me hasarde à le dire, il existe une littérature féminine, mais attention je ne dis pas féministe. Comprenez une littérature qui empoigne des thèmes spécificiquement féminins, ou existentiellement  féminins... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 22:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2016

Un beau début de Eric Laurrent

    Livre inclassable que celui-là. Roman d'apprentissage, parodie de roman réaliste, satire sociale, un peu de tout ça à la fois. Eric Laurrent a le don de surprendre sa lectrice à chaque nouveau texte. Je suis sortie de Berceau, son précédent récit, vraiment touchée et émue, ayant partagé avec l'auteur une expérience de vie, suivant à ses côtés le chemin vers l'adoption de son fils au Maroc. Dans Un beau début, changement de cap, de ton, de registre, le projet est de raconter le parcours de Nicole Sauxilange, de sa... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2016

De l'amour....

    "L'amour est un sale boulot, impossible d'avoir les mains propres" Harif Kureishi   "Et si l'amour n'était au fond qu'une infinie patience?" Harry Crews    
Posté par flopaulhac à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

L'amour la gueule ouverte (hypothèses sur Maurice Pialat) de Alban Lefranc

Maurice Pialat parle des femmes de sa vie et de ses films (1981) Pour vous : une empathie singulière avec la femme libre et massacrée, massacrée parce que libre. La femme qui affronte le code. Vous l'aimez parce que libre, d'une liberté crue, intransitive. La femme qui risque à tout moment d'être tondue, giflée, insultée,, bafouée par le premier connard venu, parce qu'il a une bite et des poings, ou pas même ça  : parce qu'il y a toute une série de porteurs de bite et de poings qui lui ont donné le pouvoir  et qu'à la... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2016

La vraie vie.

"La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature." Marcel Proust Pour moi cette phrase relevait tout simplement de la science-fiction. Une réflexion éthérée d'intellectuel évaporé coupé de la réalité, bourgeois et plein aux as.... Et puis j'ai lu Annie Ernaux, Marie Darrieussecq, Emmanuel Carrère, entre autres. Et oui, j'ai compris. Ce que je ressentais sans le formuler, l'amour séparé, l'angoisse de certains jours, le sentiment d'être ici et ailleurs.... ces... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]