02 novembre 2016

La cheffe, roman d'une cuisinière de Marie N'Diaye

On entre dans ce roman, et paf on est prise au piège, comme envoûtée. Charmée au sens étymologique du terme par  la prose si singulière de Marie N'Diaye, qui, au fil de courts paragraphes extrêmement précis et travaillés, déroule l'existence de Gabrielle, une cuisinière partie de rien et qui devient peu à peu, à force d'exigence, de passion et de foi en son art, une Cheffe renommée. Le tout est raconté du point de vue d'un cuisinier fervent admirateur de sa Cheffe, amoureux transi, peut-être pas très objectif qu'en... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 octobre 2016

Laetitia de Ivan Jablonka

Laëtitia signifie la joie, c'est un beau prénom, musical, qui résonne comme un éclat de rire. Mais la jeune Laëtitia qui donne son nom à ce livre est morte de manière atroce à 18 ans, poignardée et étranglée, peut-être violée, et son corps dépecé a été jeté dans un étang. Nous ne sommes pas dans un bon thriller bien glauque, non, mais dans un sordide fait divers de la vie ordinaire qui s'est déroulé en 2011 et qui a tenu la une des médias durant plus d'un mois.De ce fait divers, Ivan Jablonka ne tire pas un récit ou un roman à la... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2016

Repose-toi sur moi de Serge Joncour

  Y'a pas à dire les  romans de Serge Joncour font vraiment du bien, consolent et caressent, je vous les conseille vivement pour chasser ce blues qui englue certains dimanches de cafard, ils produisent bien plus d'effet qu'une boîte d'antidépresseurs. Repose-toi sur moi fait partie de ces livres qui apaisent, comme l'étaient aussi les deux romans précédents du sieur Joncour L'amour sans le faire et L'écrivain national. Repose-toi sur moi se base d'ailleurs sur le même scénario que L'amour sans le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2016

Beaux rivages de Nina Bouraoui

L'éternelle histoire  du désamour et de la séparation amoureuse... toujours la même mais toujours singulière, on connait tout par coeur et pourtant ça fait toujours un mal de chien lorsqu'on est quitté. A. et Adrian s'aiment depuis huit ans, une relation libre de toutes contraintes quotidiennes ou familiales, ils ne vivent pas ensemble, habitent respectivement à Paris et à Zurich, se voient lorqu'ils en ont envie. Et puis ce bel équilibre vacille, Adrian rencontre une autre femme, rêve à autre chose, et pour A. c'est la... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 octobre 2016

Crépuscule du tourment de Léonora Miano

  Je ne suis pas une petite amie qu'il emmène au restaurant après le cinéma. Il mange ce que je cuisine. Je ne suis pas une prostituée qu'il emmène à l'hôtel et paie. Il vient dans ma case. Je ne suis pas une maîtresse qu'il se désole de devoir quitter à certaines heures. Lorsque sa présence m'est nécessaire, il le sent et reste à mes côtés jusqu'au matin. Jamais il n'en prend ombrage lorsqu'il me faut rester seule. Nous ne risquons pas de nous perdre. Nous ne le craignons pas.  Contours du jour qui vient, L'intérieur de... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2016

A la table des hommes de Sylvie Germain

  Un pauvre porcelet, seul survivant d'une ferme bombardée, est arrachée aux mamelles de sa mère, se métamorphose en enfant et est recueilli par une vieille villageoise. Dit comme cela, l'affaire paraît limite grotesque... Mais c'est sans connaître Sylvie Germain, son talent de romancière et de poète, et sa façon unique de mêler le mystère à la réalité. A la table des hommes se situe au mitan du conte et du récit réaliste pour empoigner avec audace le thème de l'étroite parenté entre l'animal et l'homme, dont quelques-uns,... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

07 septembre 2016

Le garçon de Marcus Malte

Un garçon ou comment expérimenter le monde et mettre à l'épreuve l'écriture. Un roman à part dans cette rentrée littéraire 2016, un ovni, pas du tout  dans la veine des livres précédents de Marcus Malte, ceux qui frisaient avec le polar, ou ceux, excellents d'ailleurs, qui étaient publiés en collection jeunesse -L'échelle de Glasglow, Scarrels, Il va venir-. Ce garçon c'est ici un enfant quasi sauvage, né au début du siècle et élevé par une mère mutique dans une pauvre masure perdue, quelque part dans le sud de la France.... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 août 2016

Dedans ce sont des loups de Stéphane Jolibert

Un roman noir efficace dans un univers blanc et glacé. Un roman bien français qui ressemble à un roman bien américain, un premier roman qui dégage, un auteur qui promet. Stéphane Jolibert, c'est vrai, est plus proche de ces auteurs de l'Ouest américain tels Rick Bass, Georges Harrison, ou encore Thomas McGuane que de ses compatriotes hexagonaux. Ses personnages sont bruts de décoffrage, taiseux, un brin violents, ils n'hésitent pas à envoyer deux trois coups de poing bien placés  si nécessaire, ils savent se servir du... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2016

Tu lis la nuit, tu lis le jour, tu lis depuis toujours, tu lis la soirée, et au petit matin, les gamins endormis te font pas chier. Entre chien et loup, tu lis au creux de son cou, tu lis beaucoup. Tu lis au café, des heures, le serveur il t'a à la bonne, tu lis à la médiathèque, tu lis à la librairie, gratos, parce que le libraire, il t'a à la bonne. Tu lis en marchant, dans le bus, le métro, le train et le tram, tu lis assise, couchée, vautrée, en tailleur, tu lis au wc des heures. Tu lis au lit, le lit des rêves, des longues... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 10:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 août 2016

Au commencement du septième jour de Luc Lang

Une magnifique errance intime et géographique,  un road-movie existentiel et contemporain.      Il doit reconnaître qu'il est proprement agrippé par l'histoire, Jean a bien fait d'insister, ce sera la première fois depuis le lycée qu'il achèvera la lecture d'un...D'un roman?Oui, un roman. C'est un homme d'aujourd'hui Thomas, il fait du fric, il bosse beaucoup, ingénieur informaticien dans une boite où il crée des logiciels destinés à surveiller le personnel des entreprises et oui, il semble persuadé que son... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :