23 février 2017

Au revoir là-haut de Pierre Lemaître

      Et non je n'avais pas lu le Goncourt 2013, peut-être une certaine réticence snobinarde envers les prix littéraires... Mais sur les conseils avisés de gens très très avisés, je me suis lancée... Et j'ai lu Au revoir là-haut d'une traite. Prenant, impertinent, délicieux, drôle, violent, cruel, ce roman est une réussite.  Deux poilus démobilisés et revenus de la grande guerre, l'un traumatisé moralement, l'autre gueule cassée, arnaquent allègrement l'Etat qui les méprise et font la nique au patriotisme en... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2017

Fassbinder : La mort en fanfare

  Je ne connais pas grand-chose de Fassbinder, j'ai vu ses films les plus connus, les plus classiques : Lili Marleen, Le mariage de Maria Braun, Lola une femme allemande...   Et puis bien sûr la réputation sulfureuse du gars, sa vie chaotique, passée à filmer et à filmer encore. Mort à 37 ans, 43 films, ça laisse pantois... Le livre d'Alban Lefranc s'avère une formidable porte d'entrée vers l'univers houleux du cinéaste, et c'est aussi un livre tout à fait singulier et personnel. Sous-titré Roman, ce texte inclassable... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2017

La succession de Jean-Paul Dubois

Les premières pages s'ouvrent sur l'évocation du bonheur perdu, sur quelques années parfaites passées à Miami par Paul, joueur de pelote basque et narrateur du récit. Le roman s'achève sur le désespoir le plus noir, le poids de la fatalité ayant rattrapé Paul à l'âge de 44 ans. Il se dégage ainsi de ce roman une infinie tristesse, une atmosphère délétère et morbide qui m'a laissée toute chose longtemps après sa lecture. J'ai assisté avec empathie et révolte au lent naufrage de Paul Katrakilis, le personnage du roman, englué dans le... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 15:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2017

Tropique de la violence de Nathacha Appanah

  Tu vois, Mo, faut pas croire tout ce que tu vois, faut pas croire que je valais rien.  Va pas croire toutes ces conneries sur les mineurs isolés comme disent les gens des associations et des ONG et des comités et des secours et des croix, ils comprennent jamais rien ces gens-là.  Je suis né ici, moi. De tous les gars, je suis le seul vrai Mahorais, j'ai mes papiers, demande-moi lequel, j'ai tout, acte de naissance, carte d'identité, j'ai même un passeport République française. Que savons-nous de Mayotte? Et bien... [Lire la suite]
Posté par flopaulhac à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :